01 39 35 30 55
L’HYPERSPÉCIALISATION PAR ARTICULATION

PATHOLOGIES

Anatomie du genou

par le Docteur Amaury VANDEBROUCK

Le genou est l’articulation du membre inférieur située entre la jambe et la cuisse. Cette articulation est constituée de 3 surfaces articulaires mettant en contact l’extrémité inférieure du fémur, l’extrémité supérieure du tibia et la surface articulaire de la rotule (encore appelée patella).

Les surfaces articulaires du fémur s’appellent les condyles fémoraux, s’articulant avec les surfaces articulaires du tibia appelés les plateaux tibiaux. Le fémur s’articule en avant au niveau de la trochlée fémorale avec la rotule.

Ces surfaces articulaires sont recouvertes d’un revêtement parfaitement lisse, le cartilage, permettant à ses 3 surfaces de glisser l’une sur l’autre. On détermine ainsi 3 zones de glissement appelées respectivement : compartiment fémoro-tibial interne, compartiment fémoro-tibial externe et compartiment fémoro-patellaire ou trochléo-patellaire.

Le genou n’est pas une articulation naturellement stable et la stabilité de l’articulation est assurée par des ligaments : sur les côtés, les ligaments latéraux internes et externes, et au centre du genou, les ligaments croisés antérieur et postérieur.

L’articulation du genou est entourée d’une paroi, la capsule articulaire, recouverte d’une membrane, la synoviale, sécrétant le liquide articulaire (rôle de lubrifiant). Cette synoviale peut être soit le siège d’une pathologie propre ou le reflet d’une pathologie intra-articulaire. On parle alors de synovite associée le plus souvent à un épanchement articulaire de liquide synovial.

Autour de cette articulation, s’insèrent de nombreux muscles permettant la mobilité et la stabilité du genou, notamment le quadriceps, principal extenseur du genou, se rattachant au niveau de la rotule par le tendon quadricipital. En arrière du genou, de nombreux muscles fléchisseurs et rotateurs du genou sont présents.

L’ensemble de ces muscles décrits ci-dessus doit fonctionner en parfait équilibre afin de permettre une fonction optimale du genou.

Au centre du genou, les ménisques sont des coussinets en forme de croissant (fibro-cartilages semi-lunaires) interposés entre les condyles fémoraux et les plateaux tibiaux. Leur rôle est triple: augmenter la stabilité du genou, amortir les contraintes et lubrifier le genou. Il en existe deux : un ménisque interne et un ménisque externe. Leur disparition entraine une usure progressive du cartilage par augmentation des contraintes sur les surface articulaires, évolution naturelle vers l’arthrose, et peut aggraver une laxité du genou.
Haut de page