01 39 35 30 55
L’HYPERSPÉCIALISATION PAR ARTICULATION

PATHOLOGIES

Vidéos

• Anse de seau du ménisque interne:

Cliquez ici pour télécharger la fiche d'information:

fiche-info-suture.pdf

Réparation méniscale

par le Docteur Amaury VANDEBROUCK

1) Introduction:

Les ménisques sont des petits coussinets en forme de croissant (fibro-cartilages semi-lunaires) interposés entre la surface articulaire du fémur et du tibia au niveau du genou. Il en existe deux pour chaque genou : 1 ménisque externe et un ménisque interne. Le ménisque a 3 rôles primordiaux au niveau du genou : amortisseur, stabilisateur et lubrificateur. Ceci explique la nécessité de conserver le plus de capital méniscal possible en cas de lésion méniscale, cette volonté a entrainé la notion de conservation méniscale ou de réparation méniscale.

En effet, il est bien démontré qu’en cas de méniscectomie totale (ablation complète du ménisque), le risque de développer de l’arthrose à long terme est important.

Toutes les lésions méniscales ne sont malheureusement pas réparables. En effet, seule partie périphérique du ménisque a un potentiel de cicatrisation, car vascularisé donc de guérison, et est accessible à une réparation méniscale.

La décision d’effectuer une réparation méniscale reposera avant tout sur l’âge du patient (moins de 45 ans), le type de lésion, le niveau et le type d’activité sportive. Cet acte chirurgical peut être réalisé de façon isolé ou associé à une reconstruction du ligament croisé antérieur ou plus rarement postérieur.
Anse de seau du ménisque interne (1) Anse de seau du ménisque interne (2)
Aspect IRM d'une anse de seau du ménisque interne (1) Aspect IRM d'une anse de seau du ménisque interne (2)

2) Traitement:

L’intervention se déroule au bloc opératoire, sous anesthésie générale ou rachi-anesthésie, sous arthroscopie (vidéochirurgie) lors d’une hospitalisation en ambulatoire.

Dans la majorité des cas, la réparation méniscale est réalisée entièrement sous arthroscopie en utilisant les 2 incisions habituelles, antéro-médiale et antéro-latérale, à l’aide de systèmes de suture spécifiques adaptées à l’arthroscopie. Néanmoins, en cas d’atteinte de la partie antérieure du ménisque, il est parfois nécessaire de réaliser une ou deux incisions cutanées supplémentaires permettant de réaliser des points de suture de dehors en dedans.

Schémas représentant une réparation méniscale arthroscopique
(technique tout en dedans ou All Inside)

Fissure verticale du segment postérieur du ménisque interne Mise en place de la 1ère ancre méniscale
Ancres mises en place et serrage du noeud Point de suture méniscal horizontal Point de suture méniscal vertical

Photos intra-articulaires d'une réparation méniscale arthroscopique
(Technique tout en dedans ou All Inside)

Mise en place de la 1ère ancre Passage de la 1ère ancre Mise en place de la 2ème ancre
Serrage du noeud Pousse noeud et coupe fil 2ème noeud méniscal
Ménisque stabilisé par 2 points (1) Ménisque stabilisé par 2 points (2) Ménisque stabilisé par 2 points (3)

3) Suites opératoires:

Les suites de ce type de chirurgie sont simples mais différentes d’une méniscectomie. En effet, l’appui est soit complet ou partiel soulagé par des cannes anglaises mais il n'est pas nécessaire de porter une attelle en post-opérartoire.
La rééducation est débutée environ 8 à 10 jours après l’intervention afin d’éviter l’enraidissement du genou, mais la flexion ne doit pas dépasser 90° avant la fin de la 6ème semaine post-opératoire.

Il est indispensable de glacer le genou plusieurs fois par jour et de prendre des antalgiques et des anti-inflammatoires (en l’absence de contre-indication) en post-opératoire afin de diminuer les phénomènes algiques.

La consultation de contrôle avec votre chirurgien est effectuée 5 semaines après l’intervention et la reprise des activités sportives n’est pas autorisée avant la fin du 2ème ou 3ème mois post-opératoire.
Haut de page