01 39 35 30 55
L’HYPERSPÉCIALISATION PAR ARTICULATION

Traitements

Visco-supplémentation du genou par infiltrations d'acide hyaluronique

L'arthrose est pathologie chronique très fréquente dans la population générale pouvant toucher de nombreuses articulations, notamment les genoux, les hanches, les épaules, les doigts et la colonne vertébrale.
Elle correspond à l'usure progressive, dans le temps, du cartilage et va entrainer des symptômes de plus en plus invalidants au fur et à mesure de son évolution (douleurs, raideur et épanchements récidivants du genou en cas de poussées). Elle est secondaire à une destruction progressive du cartilage qui va perdre ses propriétés élastiques et de glissement.

En plus de l'atteinte du cartilage, le liquide synovial va perdre ses capacités de lubrifiant et de protecteur du cartilage, et sa fonction dépend essentiellement d'un de ses composants: l'hyaluronane (ou acide hyaluronique).

L'arthrose du genou est appelée gonarthrose et correspond à l'usure plus ou moins importante de l'une des 3 compartiments du genou (fémoro-tibiale interne et externe et/ou fémoro-patellaire).

Le traitement de la gonarthrose est toujours, dans un 1er temps, médical dont le but est de diminuer la douleurs au repos et lors des activités physiques, et de préserver la fonction du genou.
Tant qu'il est suffisant, l'indication opératoire ne se pose pas qu'elle soit conservatrice ou prothétique.

L'arsenal thérapeutique à disposition pour prendre en charge médicalement l'arthrose est vaste et va reposer sur:
- les traitements médicamenteux comme les anti-inflammatoires non stéroidiens (en l'absence de contre-indication) et les antalgiques usuels de palier 1 ou 2.
- la baisse des contraintes sur le genou malade: perte de poids, perte de poids en cas de surpoids, marche avec 1 canne en cas de poussée douloureuse...
- la rééducation pour éviter l'enraidissement et souvent en pré-opératoire pour préparer le genou à l'intervention.
- les infiltrations intra-articulaires de corticoides
- les infiltrations d'acide hyaluronique.

L'acide hyaluronique est devenu un traitement de plus en plus utilisé dans la prise en charge médicale de l'arthrose.
En effet, ce traitement reposant sur l'injection intra-articulaire d'acide hyaluronique, appelé visco-supplémentation, a pour but de suppléer à la disparition de l'halyuronane, permettant d'augmenter la viscosité et l'élasticité du liquide synovial défaillant du patient arthrosique.

Ce traitement va avoir pour conséquence de diminuer ou supprimer la symptomatologie douloureuse, diminuer la raideur du genou et éventuellement ralentir le processus arthritique.

Il est nécessaire de réaliser 3 injections d'acide hyaluronique à 1 semaine (8 à 10 jours) d'intervalle pendant 3 semaines soit 3 injections au total afin de bénéficier d'un résultat optimal.
Elles sont réalisées en consultation de façon stérile et ne sont remboursées par la sécurité sociale que si elles sont réalisées par un chirurgien, un rhumatologue, un radiologue ou un médecin de médecine physique et de rééducation fonctionnelle.
Il est parfois nécessaire de réaliser une ponction évacuatrice du genou en cas d'épanchement important associée ou non à une infiltration de corticoides en cas d'inflammation du genou.

Il n'y a pas de précaution à prendre dans les suites des infiltrations, hormis l'économie articulaire (notamment sportive) pendant quelques jours et l'appui total est autorisé.

La visco-supplémentation est d'autant plus efficace que l'arthrose est peu évoluée et peut entrainer une amélioration pendant plusieurs mois voire 1 ou 2 ans. On peut renouveler ces infiltrations tous les ans en cas de récidives des symptômes douloureux.
Haut de page